------ Philippe OLLIVIER

Bookmark and Share
ImageNé à Valence en 1954, Philippe Ollivier a réalisé toute sa carrière dans la presse régionale hebdomadaire et quotidienne.
Après 17 ans de journalisme où il a connu toutes les facettes du métier jusqu’au poste de rédacteur en chef, il a voulu voir de l’autre côté du miroir de l’information. Il a ainsi assuré plusieurs postes à responsabilité, au sein de services de communication de collectivités territoriales où il a développé des magazines institutionnels.
A la fois passionné par la vie des entreprises et par les problèmes environnementaux, il est l’auteur de “Eoliennes, quand le vent nous éclaire” aux Editions Privat.
Philippe Ollivier est aujourd’hui responsable de l’agence Blue à Montpellier, spécialiste de la communication écrite au service des PME et PMI, où il continue de s’enthousiasmer pour le savoir-faire industriel et cette aventure humaine qu’est l’entreprise.

BOOK :

« Eoliennes, quand le vent nous éclaire » Ed. Privat  (2006)Image

Pour nourrir les populations et découvrir de nouvelles terres, durant des millénaires le vent a été le moteur de l'évolution humaine. Oubliée un temps, l'énergie éolienne revient au devant de la scène dès que l'on prend conscience que l'avenir de la planète est menacé du fait du réchauffement climatique engendré par la surconsommation des énergies fossiles. Non polluant, disposant d'une ressource infinie, réversible, l'éolien est, en France, une réponse crédible à la crise énergétique qui menace et au "tout nucléaire" qui montre ses limites. Cette réponse n'est pourtant pas du goût des lobbies, celui d'EDF en particulier, ni d'une partie des politiques et de ceux qui, sous couvert de protection des paysages, défendent des intérêts particuliers.

Pour nombre d'entre nous, l'éolienne reste un symbole de la lutte libertaire des années 1970 et du rêve d'autonomie énergétique La réalité est moins romantique : l'éolien est une industrie comme les autres, soutenue par des industries multinationales et des groupes financiers. Les enjeux de l'éolien en France sont donc multiples : environnementaux, évidemment, mais aussi économiques et politiques.

En mettant en perspective l'ensemble de ces paramètres, Philippe Ollivier ouvre le dialogue autour d'un sujet qui nous concerne tous car il propose de substituer au consommateur passif le "consommateur' qui choisit et décide ce que sera son avenir et celui de ses enfants.

" Sagas industrielles en Languedoc-Roussillon ". Ed Papillon Rouge (2007)Image

Du café, des bas, des mines d'or, des bonbons à la réglisse, de l'eau minérale, des éoliennes, du sel, des poupées, des tôles d'acier, du vin…

Autour de produits emblématiques, c'est à une aventure palpitante que nous convie ce livre, premier du genre en France. Il plonge dans l'histoire de dizaines d'entreprises qui ont traversé les siècles et les révolutions en Languedoc-Roussillon.
On y découvre par exemple la fabuleuse épopée des papiers à cigarette Job, des sous-vêtements Eminence, du Perrier, du café Jacques Vabre, du rosé Listel…
On y apprend comment une petite chocolaterie familiale fondée en 1814 est devenue le premier producteur et exportateur de chocolat français.

Toutes ces histoires sont celles de grands hommes, de défis technologiques, de destins hors du commun, de paris passionnants et plein de rebondissements.

Saurez-vous résister à ces sagas d'entreprise encore en activité ?
Poussez leur porte et admirez…

 

Mercredi 27 février à 18h30 : Rencontre avec Philippe Ollivier qui nous raconte quelques “sagas industrielles en L.R.” : Listel, Perrier, Jacques Vabre, Job... Dédicace de l’auteur...  Café Bermuda Clafoutis - à côté de la Librairie Sauramps. Entrée libre

 

 

 

Languedoc & Provence Sun N°54 (Winter 2015)

Dear readers,

It’s been 10 years since the first issue of Languedoc Sun was published, time does fly! Life has changed a lot for me in that time: I started with two toddlers; I now have stroppy teenagers, which can only mean one thing: that I am an old creep as far as they’re concerned.

I have learnt a lot over the years and I have been lucky to meet some wonderful people along the way, starting with our lovely editors Wendy, Ed, Jacquie, Laura, Elisabeth, Angela & now Carole. Life has changed a lot for them too and I like to think that the magazine may have helped them to experience positive things.

Thanks to Languedoc Sun, I’ve shared a lot of people’s passion and had some fabulous experiences. This magazine gave my life a meaning when I moved back to France. It has opened my eyes and helped me to appreciate this world and the wide variety of people within it. I must admit I feel a little protective of it, as if it were my baby and I know the rest of my wonderful team feels the same. I’d like to express a warm thank you to Carole, Vincent, Griet, Caroline our webmaster and Yvonnick our treasurer for the great work they do, as well as to all our excellent contributors who help us to be what we are. And of course to our advertisers who carry on trusting us.

Each time someone send me an article which I can then share with you all, it’s magic...

Thanks for all your support and lovely letters during these 10 years. I wish you all a Happy New Year.
Long life to Languedoc & Provence Sun.


Laurence Boxall,

Publisher

Newsletter
SUN DIRECTORY
JE SUIS CHARLIE

je suis charlie

Find us on Facebook